Passage de la Flamme sacrée

Lundi 30 octobre à 14h55

ETAT CIVIL

Ce qui change en 2017

"Mauvais endroit / Mauvais moment"

Spectacle présenté par la Compagnie “Les Tréteaux du bocage”
Les 10 et 11 novembre à la Cité St-Louis

Dimanche 26 novembre
Marché de Noël

Appel aux exposants

Arrow
Arrow
Slider


Historique

carte-brou-1740-copie
Les origines de Brou sur Chantereine

 

Le village de Brou est mentionné pour la première fois en 1205.
Il est alors constitué de trois hameaux : le hameau de Brou, le plus ancien situé au nord de la commune actuelle ; le hameau de la Villeneuve-aux-Anes, au sud de la route menant de Chelles à Lagny et le hameau de la Forest, au nord du château de Brou.

 

 

 

 

 cha%cc%82teau-brou-2-bis
Le château de Brou

 

La famille Feydeau acquiert en 1608 les terres de Brou et une partie de Villeneuve- aux- Anes. On ignore la date exacte de la construction du château – les archives ont été en partie détruites par les Prussiens en 1870 – mais l’élévation des premières pierres remonterait à la fin du XVIIe. La forme actuelle du château a été conçue par Paul Esprit Feydeau de Brou qui  fut sans doute le plus célèbre de sa famille. Issu d’une grande famille de parlementaires parisiens qui acheta au début du XVIIe siècle les terres de Brou, il naquit en 1682 et mourut en 1767. Au cours d’une  brillante carrière qu’il acheva comme garde des Sceaux du roi Louis XV, il obtient le titre de marquis en 1761, consécration royale donnée à l’élévation rapide des Feydeau de Brou. Le château, classé monument historique depuis 1984, est la propriété de la famille Thiébaut depuis 1844. Il est toujours entouré d’un parc à l’anglaise et de bois qui couvre une quarantaine d’hectares.
eglise-st-baudile-copie
L’église Saint-Baudile

 

C’est aussi à Paul Esprit Feydeau que l’on doit la construction en 1740 de l’église Saint-Baudile (située rue Carnot, face à la mairie). Le bâtiment a subi de nombreuses modifications et restaurations jusqu’à nos jours. Seule la cloche, qui date de 1748, a survécu à la Révolution et aux affres du temps. Les vitraux datent de 1946. Une réfection complète des murs et de la façade de l’église a été effectuée en 2014 (financée par la mairie), lui redonnant ainsi son visage d’antan.

 

 

 

 Brou sur Chantereine, du 19ème siècle à nos jours
Le village gardera son aspect jusqu’aux années 1920, avec la construction de la gare de triage sur les communes de Chelles et Vaires. Le développement de la Compagnie des Chemins de Fer de l’Est conduit à l’embauche de plusieurs centaines de cheminots. Afin de loger son personnel, la compagnieconstruit une cité pavillonnaire à cheval sur les territoires de Brou, Chelles et Vaires sur Marne. Entre 1921 et 1936, Brou passera ainsi de 400 à près de 2000 habitants (4370 Breuilloises et Breuillois recensés en 2014). Les cinq vagues debombardements du triage de Vaires par les alliés en 1944 causeront de lourdes pertes humaines parmi la population breuilloise (33 tués, 165 blessés) et d’importants dommages matériels (Brou est sinistrée à 95%). Menacée de disparaître au début des années 1980, la forte mobilisation des élus et de la population a permis à la cité cheminote d’être réhabilitée en conservant son aspect de petit village. Brou ne restera pas à l’écart de l’expansion de la banlieue parisienne. Les immeubles de logements sociaux (République, Vosges, Champagne, Clémenceau) seront construits dans les années 1960 et les résidencesChanteclair 1 et 2 s’élèveront à la place des champs au début des années 1970. Ils donneront le visage actuel de la commune qui a profité d’un bon “lifting” ces dernières années grâce au soutien financier de la communauté d’agglomération Marne et Chantereine (réaménagement complet de la voirie du centre-ville et de l’allée des bocages, création de la Voie verte, construction d’une médiathèque-école de musique, rénovation du marché couvert). Depuis le 1er janvier 2016, Marne et Chantereine a fusionné avec deux autres intercommunalités pour créer une nouvelle communauté d’agglomération :
Paris-Vallée de la Marne.
Située en porte d’entrée est de la métropole capitale, la Communauté d’agglomération regroupe les douze communes de Chelles, Pontault-Combault, Champs-sur-Marne, Torcy, Roissy-en-Brie, Noisiel, Lognes, Vaires-sur-Marne, Emerainville, Courtry, Brou-sur-Chantereine et Croissy-Beaubourg, sur un territoire de 96 km2 et 226 906 habitants (INSEE – population 2014).

 

********************

Une plaquette  “spécial patrimoine”
Pour découvrir et connaître plus en détail les différents monuments et sites qui font la richesse du patrimoine de Brou sur Chantereine, une plaquette est mise à votre disposition à l’accueil de la mairie ou auprès du pôle relations publiques (2ème étage). Elle a aussi été éditée en langue anglaise et espagnole.
Dépliant patrimoine 1Dépliant patrimoine 2

 

 

 

 

 

 

 

 

********************

 

Pochette historique “Brou sur Chantereine, un siècle d’images”

 

pochette-historique-copie
Lors du passage à l’an 2000, une pochette comportant 15 cartes recto-verso (format 15X21cm), présentant chacune une vue de Brou d’hier et d’aujourd’hui, a été distribuée dans tous les foyers breuillois.
Jusqu’à épuisement des stocks, cette pochette est offerte à tout nouvel habitant qui en fera la demande en Mairie, auprès du pôle relations publiques (se présenter avec un justificatif de domicile récent).

 

 

 

 

En un clic !

Urgences
Numéros utiles
Horaires mairie
Contacter un service
Démarches en ligne
Tarifs services municipaux
Menus Cantine
Vie associative et sportive
Marchés publics
Commerces Artisans
Collecte des Déchets
La ville recrute

Pratique

Le plan de la commune et des transports

Plan local d'urbanisme


Ville de Brou-Sur-Chantereine
3 rue Lazare Carnot 77 177 Brou-sur-Chantereine
Tél. 01 64 26 66 66

Newsletter